Portes ouvertes et portes fermées

Quand le sommeil me fuit...

Souvent, je dors mal. Et du coup, le lendemain, il se produit quelque chose d’assez inattendu. Je deviens comme… défoncée. Sourire idiot et envie de ne faire qu’une chose : écouter des chansons, danser et chanter. Aujourd’hui, c’est exactement ce que j’ai vécu. En pire. Je me suis même mise à chanter sous la pluie, comme ça, en pleine rue, alors que normalement, je ne fais ce genre de choses uniquement à 4 heures du mat après quelques verres. Enfin bref, c’était amusant et j’ai bien aimé cette journée passée avec ce filtre du manque de sommeil qui me donnait le statut de "actuellement sous coke". Non sérieux, j’ai fait n’importe quoi. Une de mes potes m’a engueulé au tel et je lui ai ris au nez avant de raccrocher. Je me suis acheté des fringues de mec, je les ai mis, j’ai fait une photo et je l’ai envoyé à mon daron. J’ai réussi à écrire des textos à ma mère et à un de mes potes en même temps, ce qui n’était pas évident à faire sans se tromper de destinataire (chose marrante à imaginer, puisque ma mère me parlait de l’orage pendant que mon pote F spéculait avec moi sur la taille des seins de Cé). N’importe quoi je vous dis. Ma vie, c’est n’importe quoi.