Portes ouvertes et portes fermées

← Retour au journal

Forum

Le pouvoir des mots

Rose Pastel

Pourquoi on créé des histoires, qu’elles soient vraies ou fausses ? Pour rêver et créer de l’espoir. Mais aussi pour laisser une trace, véhiculer des messages, ou faire réagir. Et si les histoires n’existaient pas ? Déjà, on n’aurait pas de cours d’histoire à l’école :)) mais en plus, on ne rêverait pas et on n’espérerait rien. Pas de monde nouveau, pas de futur en paix ou en guerre. Pas non plus de traces du passé. Juste le présent. Et si on ne pouvait se raccrocher qu’au présent, on ne serait plus que des animaux qui survivent. Or, nous sommes plus intelligents que cela. Et nous créons des histoires. Alors, certes, on se leurre, on se ment. Mais mentir, c’est pas forcément mal. D’ailleurs, qu’est ce que le mal et qu’est-ce que le bien ? Mais c’est pas le point.
On peut mentir pour sauver des gens ou se sauver soi-même. Le pouvoir des mots est tellement puissant. Alors, s’il peut nous manipuler, il peut aussi nous sauver.
L’espoir nous tient en vie. L’espoir que celui qui nous tient en joue va changer d’avis, ou que quelqu’un viendra nous secourir. L’espoir que la roue tourne, que le karma va enfin jouer son rôle. L’espoir que si tout le monde fasse un petit peu chaque jour, le monde changera.

Anna http://borldedepenseesentoutgenre.journalintime.com/

L’espoir est justement le point, la chose qui me pourri la vie. Toujours espérer, espérer… espérer après quoi au juste ? Qu’on me sauve ou que je me sauve moi-même ? Mais je ne sais même pas de quoi exactement il faudrait que je sois sauvée. Donc, les mots et leur pouvoir ne font que me rendre un peu plus dingue. Je ne suis peut-être finalement douée que pour une seule chose : survivre. L’intelligence des humains, j’y crois encore moins qu’en l’espoir.

Nouveau message
(facultatif)
(facultatif)
(obligatoire)

Note : Le code HTML sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.